MAAS : MOBILITY AS A SERVICE

Connecter les différents réseaux de transports entre eux s’est vite avéré indispensable, ce qui s’est traduit par l’apparition dans les politiques publiques des concepts d’inter-modalité et multi-modalité, avec des parcs relais, pôles multimodaux, visant à construire des chaînes de déplacements en limitant l’usage de la voiture. Avec l’éclosion des TIC, l’information multimodale permet aujourd’hui de mettre dans la poche des usagers, l’ensemble de l’offre de mobilité. Plus récemment, des projets au final assez nombreux en France comme à l’étranger, déploient des pass uniques pour accéder aux différents services de mobilités et de vie quotidienne (Angers, Montpellier, Lyon, Mulhouse). C’est dans ce contexte que le concept de Mobility as a Service a émergé en Finlande. Il s’appuie sur l’idée d’une ville et d’une vie sans voiture individuelle, en facilitant l’accès aux services via un titre unique sur smartphone avec une tarification intégrée des transports collectifs et de services de voiture partagée pour l’essentiel. Le MaaS peut comporter de très nombreuses acceptions et variantes et devra s’adapter aux contextes territoriaux étant très différents d’une ville et d’un pays à l’autre. Demain l’information sera pleinement multimodale et de plus en plus l’accès aux services se fera de manière coordonnée voire intégrée.

Ainsi le MaaS peut comprendre :

  • la simple combinaison pour chaque service de mobilité, de l’information voyageur avec l’achat de titres d’accès à ce service, au service du voyageur ;
  • la combinaison d’offres de différents services de mobilité, avec ou sans facturation unique, au service des opérateurs de mobilité ;
  • une refonte de la tarification de la mobilité intégrant tous les services, pour induire des changements de comportement; le MaaS devenant un outil clé au service d’une politique de mobilité.

Read more : https://www.revuetec.com/revue/maas-mobility-as-a-service/#